Mélatonine

La Mélatonine est une substance naturelle sécrétée par la glande pinéale qui permet de résoudre de nombreux problèmes de santé.


La mélatonine est une substance naturelle produite par la glande pinéale (épiphyse) présente dans tous les organismes vivants. Elle est synthétisée ou sécrétée la nuit par la glande pinéale; dans l’obscurité sa concentration dans le sang augmente rapidement et atteint son niveau maximum entre 2 h et 4 h du matin, pour ensuite diminuer progressivement.

La formule de la mélatonine sélectionnée par fr.keymelatonin.com est : Mélatonine Clavis Key Melatonin, mélatonine d’origine végétale extraite du cacao.

La mélatonine est une substance naturelle sécrétée par la glande endocrine pinéale qui diminue dans l’organisme avec l’âge. Cette molécule "intelligente" possède de multiples propriétés et opère d’une manière sélective en agissant uniquement là et où c’est nécessaire. Elle est dépourvue de contre-indications et d’effets collatéraux, si bien que l’on peut affirmer que la mélatonine, qui n’est pas un médicament, est une molécule naturelle dont les effets et l’innocuité sont très bien connus.

Son isolement par Lerner dans les années Cinquante fut le point de départ d’une série de recherches au cours desquelles des doses énormes de mélatonine étaient introduites dans l’organisme humain sans provoquer d’effets collatéraux. En outre, aucun chercheur n’est arrivé à faire mourir une souris en laboratoire en lui injectant des doses très élevées.

Son nom lui fut donné en raison de sa capacité d’induire la mutation des chromatophores, c’est-à-dire des cellules mélanocytes qui transportent le pigment déterminant la coloration de la peau.

Elle est présente partout : dans les végétaux, dans le lait, dans tous les êtres vivants.

La mélatonine se limite fondamentalement à protéger la glande pinéale, en rétablissant indirectement les rythmes hormonaux juvéniles.

Une carence de mélatonine est un signe de vieillissement important. En effet, lorsque la concentration de mélatonine diminue, on vieillit.

Il semblerait que son action ne soit ni de nature chimique ni biochimique, réceptorielle ou hormonale. Le principe sur lequel se base la mélatonine n’est pas pharmacologique mais consiste à créer un niveau de concentration maximum toutes les nuits plus ou moins à la même heure.

La prise prolongée de mélatonine ne peut pas entraîner l’atrophie de la glande pinéale. En effet, l’inhibition de la synthèse après une prise orale ne semble pas dépendre, comme cela a lieu pour les hormones classiques, de l’inhibition de la synthèse des facteurs trophiques, mais d’une simple inhibition rétroactive produite par la mélatonine elle-même. Si on introduit de la mélatonine dans l’organisme humain les enzymes ne s’activent pas pour la produire mais la glande se met au repos tout simplement. Lorsque l’on cesse de prendre de la mélatonine, la production endogène reprend comme avant, voire même mieux qu’avant.

Cette molécule semble resynchroniser l’organisme, en maintenant intacts le système neuroendocrine, les hormones et le système immunitaire.


La Mélatonine ( New Web Site )